1. Comparaison des différentes voies de synthèse


Afin de synthétiser le Diclofénac, plusieurs voies de synthèse peuvent être utilisées. Dans un premier temps, nous avons considéré quatre voies de synthèse possibles. Pour deux voies, nous manquons d’informations sur les molécules, de ce fait nous les avons exclues. En effet, certaines molécules n’existent même pas dans les bases de données.
Nous nous sommes donc focalisés sur les deux autres voies pour les raisons suivantes : la première est très courte et semble présenter un bon rendement et la seconde a déjà donné lieu à une application industrielle. Cependant, la première n’est qu’au stade de prototype de recherche et semble donc difficile à mettre en place au niveau industriel. Nous avons donc choisi une voie ayant déjà été utilisée dans le domaine industriel et présentant divers chemins pour synthétiser la molécule finale.

De plus, la plupart des réactifs et solvants introduits sont présents sur le marché et relativement peu chers. Comme cette voie de synthèse présente divers chemins pour parvenir au Diclofénac, nous devons à présent choisir celui qui nous semble le plus adapté à notre projet.


1.Choix du chemin réactionnel pour la voie de synthèse retenue


Nous constatons qu'il y a quatre chemins possibles pour traiter cette voie de synthèse. Dans un premier temps, nous pouvons directement éliminer deux voies puisque celles-ci comptent parmi les molécules des intermédiaires réactionnels pour lesquels aucune donnée ne peut être trouvée dans les diverses bases de données. De ce fait, ces intermédiaires n’étant pas isolables, aucune piste de travail n’a pu être poursuivie pour ce chemin, même si le rendement est légèrement supérieur aux autres chemins (89% contre 84%). Le manque d’informations et de données sur une des molécules de la synthèse prime devant le rendement de l’étape.

Les deux derniers chemins restent diffèrents par deux molécules se trouvant en avant-dernière position de la voie de synthèse. Comme précédemment, une des molécules est un intermédiaire réactionnel, il est donc impossible d’obtenir quelconque information sur celui-ci. Outre ce choix, il est aussi nécessaire de déterminer avec quels réactifs nous allons travailler pour certaines étapes. Nous avons effectué nos choix en fonction du rendement des réactions et par rapport à la connaissance et à l’utilisation de ceux-ci.

Nous avons donc choisi la voie de synthèse suivante :


Le livrable est disponible en téléchargement à cette adresse : Choix de la voie de synthèse