Un projet ne peut pas avancer sans objectifs ; ils permettent à la fois de se motiver mais aussi de suivre l’évolution du travail et de prendre des décisions en conséquence. En choisissant de rejoindre ce projet sur quatre semestres, nos objectifs étaient multiples et touchant divers domaines.

1. Les objectifs à court terme


Chaque semestre nous commençons à définir un certain nombre d’objectifs à terminer à la fin du semestre. En fonction de ces derniers, nous définissons un ensemble de tâches pour aboutir à un livrable qui permet de répondre aux questions abordées.
Pour ce premier semestre, au vu du sujet, nos objectifs étaient les suivants :
  • Apprendre à gérer un travail de quatre semestres, connaître les bases pour gérer un groupe de sept personnes et les échanges aussi bien au sein du groupe qu'à l'extérieur.
  • Découvrir ce qu’était le Diclofénac sous le maximum d’aspects possibles : la molécule elle-même et l’ensemble de ses propriétés (chimiques, physiques, thermodynamiques,…) mais aussi son effet dans le corps humain, ses effets indésirables, sa production,…
  • Chercher le maximum de voies de synthèse du Diclofénac dans diverses publications scientifiques, en extraire le maximum d’informations, se renseigner sur toutes les molécules présentes à travers les bases de données.
  • Trouver une démarche raisonnée, soutenue par des critères arbitraires (coût de la voie, richesse du protocole, connaissances sur les molécules,…) afin de ne choisir qu’une seule de ces voies de synthèse, à aborder pour la suite.
  • Enrichir les données thermodynamiques sur toutes les molécules par une méthode de prédiction de données thermodynamiques.

Lors de notre dernière réunion, nous sommes parvenus à la conclusion que ces objectifs étaient tous achevés (en témoignent les livrables correspondants) sauf le dernier, par manque de temps à la fin du semestre après un départ un peu long. C’est donc l’objectif prioritaire du deuxième semestre.

2. Les objectifs à long terme


Concernant les objectifs sur long terme, ils sont plus en rapport avec les avantages professionnels qu’un tel projet peut nous fournir. De façon non exhaustive, en voici quelques-uns :
  • Pouvoir participer à un projet sur une longue durée (quatre semestres) et non pas quelques semaines pour un projet plus « classique », réel reflet d’un projet en entreprise. Ceci permet de voir la totalité du projet de la découverte de l’idée jusqu’au travail final et est très enrichissant pour acquérir des méthodes d'organisation sur de longues périodes.
  • Avoir l’occasion de travailler à sept, plus représentatif d’un travail en entreprise dans différents départements, obligeant ainsi à apprendre à communiquer avec les autres et à faire des concessions par différence de motivation.
  • Apprendre à entrer en contact et à échanger avec les intervenants extérieurs, savoir présenter notre projet à des personnes qui ne travaillent pas nécessairement dans le domaine pour avoir des soutiens.
  • Apprendre à présenter et défendre notre projet que ce soit vis-à-vis des autres élèves, des professeurs, des tuteurs, des jurys extérieurs, de toute personne soucieuse de se renseigner sur notre travail par l’intermédiaire des rapports, des soutenances orales ou de notre site internet.
  • Réfléchir en tant qu’ingénieur, être confrontés à des problèmes pas nécessairement présents dans un projet plus court, savoir prendre des décisions sans revenir dessus.
  • Se rendre compte de la difficulté de travailler sur un même sujet pendant quatre semestres consécutifs.
  • Enrichir son CV de futur ingénieur par une expérience inédite dans notre école et apportant beaucoup d’avantages.